Tout sur le nettoyage de façade par hydrogommage

Les travaux de ravalement de façade sont indispensables au maintien du bon état d’une maison. Toutefois, l’exécution de tels travaux est relativement coûteuse. Néanmoins, il suffit parfois d’un simple geste comme le nettoyage pour redonner un coup de jeune aux murs extérieurs de la demeure. L’hydrogommage fait partie des techniques de nettoyage auxquelles les professionnels ont recours. Dans cet article, nous allons aborder les spécificités de ce procédé.

Hydrogommage de la façade : en quoi consiste ce procédé ?

Pour commencer, il importe de remarquer que cette technique est une dérivée du gommage. Elle figure parmi les techniques de nettoyage par projection de matière. L’hydrogommage se matérialise par la projection de microgranulats sous forme de poudre mélangée avec de l’eau contre la façade. Contrairement au gommage, la projection se fait à basse pression.

Grâce à cette méthode, on peut facilement venir à bout des traces noires provoquées par la pollution urbaine. Les ravaleurs professionnels y ont également recours pour se débarrasser d’une vieille peinture de façade, des graffitis ou encore des traces de rouille.

Par ailleurs, cette technique est à privilégier pour nettoyer les zones qui vont poser problème au niveau des différentes projections de matières. En effet, l’eau permet de mieux maitriser la dispersion des poudres.

Comment procède-t-on au nettoyage de la façade par hydrogommage ?

Vous l’aurez compris, ce procédé implique l’utilisation d’un matériel spécifique. En effet, les experts en travaux de ravalement de façade comme cette entreprise de ravalement dans la Loire Atlantique se servent d’une pompe à eau munie d’un compresseur ou d’une hydrogommeuse pour projeter les matières. La ténacité des salissures et la nature du support sont prises en compte pour déterminer la granulosité de la poudre et la pression de l’eau.

Quant à la préparation de ce procédé, on réalise un mélange à 80% de poudre pour 20% d’eau. Le liquide joue un double rôle. D’une part, il permet de réduire considérablement la dispersion de poussière pendant de la projection.  D’autre part, il limite l’abrasion qui résulte de l’application de ce procédé. Sachez que la mise en œuvre de cette technique exige beaucoup de minutie et du savoir-faire. C’est pourquoi il est préférable de la laisser au soin d’une  entreprise de ravalement.

En outre, sachez que l’hydrogommage est une technique de nettoyage douce. Elle convient à tous les types de supports. Grâce à celle-ci, on peut décrasser une surface sensible sans risquer de l’endommager. Elle peut être appliquée sur un support en bois, en brique, en pierre et en béton.

Aperçu des particularités de la poudre utilisée pour l’hydrogommage de façade

Comme susmentionné, le type de poudre utilisée sera différent en fonction de la nature du support et son niveau d’encrassement. Les spécialistes en travaux de ravalement de façade utilisent principalement trois sortes de poudre.

D’une part, il y a la poudre de verre qui est très dure. On l’utilise surtout pour éliminer les saletés qui se sont incrustées dans les murs depuis un certain temps. Sachez toutefois qu’il faut que le support soit assez solide pour que la projection soit possible.

D’autre part, ils peuvent faire usage de la poudre de calcite. C’est notamment le cas pour le nettoyage des surfaces tendre. Ce type de poudre est aussi employé si la façade risque de s’altérer sous la pression de l’eau.

Enfin, il y a la poudre de pierre. Il s’agit d’une matière à l’intermédiaire des deux types de poudre qu’on a cité ci-dessous.

Dans tous les cas, retenez que la projection de matière ne peut se faire sans le port d’équipements de protection nécessaires. En effet, ces poudres peuvent occasionner des maladies respiratoires. Veillez donc à porter des protections respiratoires durant toute l’opération.