Que faut-il savoir sur le ramonage de cheminée?

Entretenir le conduit d’une cheminée est primordial. C’est une opération qui permet de se prémunir contre les risques d’intoxications diverses et l’incendie. Si vous avez une cheminée dans votre habitation, il vous serait inévitable de faire le ramonage. Un travail de nettoyage obligatoire garantit une cheminée opérationnelle et sans danger.

Les bonnes raisons de ramoner

Faire le ramonage est capital pour toute habitation disposant une cheminée. Il s’agit d’un projet d’entretien essentiel pour maintenir les conduits en parfait état. Comme mentionné ci-dessus, le ramonage permet de prévenir les dangers d’intoxication dus au monoxyde de carbone. Il en est de même pour le risque d’incendie provoqué par l’encrassement de la cheminée. Il est à noter qu’engager un ramoneur optimise le rendement de la cheminée. De ce fait, vous réaliserez une économie d’énergie intéressante.

Le meilleur moment pour ramoner

Le ramonage est régi par des textes législatifs. Pour connaître précisément la fréquence légale, il est conseillé de se rendre à la mairie afin de demander des renseignements complets. La fréquence du ramonage diffère d’une commune à une autre. En effet, certains responsables municipaux exigent un ramonage deux fois dans l’année. Le premier est à effectuer avant la saison de chauffe. Le second doit être fait pendant la saison même. Mais cela ne se limite pas à cela, le débistrage est aussi recommandé. En effet, cette opération consiste à retirer le dépôt de goudron et de suie dans le conduit. Il doit être réalisé par un ramoneur professionnel tous les 10 ans. Ne pas négliger ce travail est un gage de sécurité dans la maison.

Les différents types de ramonage

Le ramonage peut se faire de deux manières différentes.

La première consiste à traiter le conduit. Ce procédé est appelé « ramonage mécanique ». La réalisation de cette opération requiert l’utilisation de la brosse hérisson, principal outil du ramoneur. Il s’en sert pour se débarrasser des suies. L’opération se termine par le passage d’un aspirateur spécifique pour ôter les saletés.

La seconde se rapporte à l’utilisation des bûches. Cet acte est désigné par le terme : ramonage chimique. Il est à noter qu’il ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. Il vous suffit d’allumer les bûches, et la fumée dégagée dissipe les saletés implantées dans vos conduits. Néanmoins, cette méthode n’est pas aussi efficace que la première.

Le professionnel du ramonage

Le ramonage, étant une tâche assez délicate, demande l’intervention d’un professionnel. Il existe des artisans qui ont suivi des formations particulières dans ce domaine qui sont appelé ramoneur.

Au moment où vous serez décidé de faire ramoner votre cheminée, il est fortement conseillé de confier cette tâche à un professionnel dans le domaine comme ce ramoneur chevronné qui se situe dans le 95. Ainsi, vous garantissez le confort de votre intérieur.

En outre, contacter un professionnel agréé en ramonage permet d’obtenir un certificat de ramonage à la fin des travaux. La possession de ce document vous assure une protection en cas de sinistre incendiaire. D’où l’importance de faire appel à un artisan compétent doté d’une solide expérience professionnelle.

Quant à la prise en charge des frais du ramonage, elle revient à l’occupant de la maison. Qu’il soit propriétaire ou locataire, il lui appartient d’entretenir régulièrement sa cheminée.