Quelles formations nécessaires pour exercer en sophrologie ?

Depuis des années, la profession de sophrologue est un métier en pleine expansion en France. Le développement de ce métier est généralement causé par un grand intérêt que les Français portent pour les méthodes complémentaires à la médecine. Ainsi, comme la psychothérapie et la thalassothérapie, la sophrologie est une discipline qui commence à être connue, et qui attire tout particulièrement l’attention des patients. Cependant, en quoi consiste le métier de sophrologue ? Et quelles sont les formations nécessaires pour exercer ce métier ?

En quoi consiste le travail d’un sophrologue ?

Avant de vous lancer dans une formation sophrologie, il est tout d’abord essentiel de savoir en quoi consiste le métier d’un sophrologue. Un sophrologue est une personne qui pratique la sophrologie. Il s’agit d’une branche sanitaire fondée par un neuropsychiatre colombien nommé Alfonso Caycedo durant l’année 1960.  Il faut avouer que la profession d’un sophrologue est passionnante. Elle consiste à améliorer le mental d’une personne, c’est-à-dire la façon dont elle voit sa vie et son entourage, et à procurer à celle-ci un mieux-être. Un sophrologue est donc un spécialiste de l’épanouissement personnel. Il est en mesure de régler la plupart des malaises quotidiens liés au mental d’une personne, notamment le manque de sommeil, le manque d’appétit, la dépendance à telle ou telle substance, etc.

Quelles sont les écoles qui enseignent la sophrologie ?

Pour devenir sophrologue, il est en effet important de suivre une formation spécialisée afin d’être apte à traiter tout éventuel problème des patients. Pour cela, il est important de s’inscrire dans une institution en sophrologie. Pour le moment, l’IFS est la seule école française qui peut fournir un certificat de sophrologie reconnu par l’État. Elle est implantée dans plusieurs villes françaises à savoir Paris, Marseille, Bordeaux, Lyon et Lille. Pour une formation qualitative en sophrologie, il est conseillé d’opter pour cette institution. Par ailleurs, il est à rappeler qu’il existe en France d’autres institutions privées qui enseignent différentes disciplines de la sophrologie. Pour apprendre directement les techniques initiales de la sophrologie créées par Alfonso Caycedo, vous pouvez opter pour les écoles caycédiennes. Pour développer des techniques améliorées par d’anciens condisciples du fondateur de la sophrologie, vous pouvez vous tourner vers les écoles non caycédiennes. Vous pouvez également choisir les écoles de pseudo-sophrologie et les écoles d’inspiration caycédienne pour apprendre des techniques de relaxation basées sur la sophrologie.

Quel est le coût de la formation en sophrologie ?

Lorsqu’il est question de formation, il est souvent question de tarif. En effet, comme il n’existe ni d’école d’Etat ni de bourse d’étude pour apprendre le métier de sophrologue, il faut dire que la formation en sophrologie est payante. En ce qui concerne ce tarif, il est très variable selon l’école choisie, selon la durée de formation et selon le certificat délivré. Nous pouvons tout de même estimer le coût d’une formation en sophrologie entre 3 000 € et 8 000 €. Pour étudier de simples notions en sophrologie, vous pouvez espérer payer le tarif le moins cher. Par ailleurs, si vous souhaitez une formation approfondie, allant de la formation théorique à la formation pratique, attendez-vous à ce que le coût soit plus ou moins élevé.