On vous harcèle au travail ? défendez-vous !

Réagir au harcèlement moral au travail

Nul n’est obligé de supporter des agissements de harcèlements répétitifs au travail. Mais la personne qui en est victime non seulement n’arrive pas toujours à mettre un nom sur ce qui lui arrive, mais en plus elle a souvent un sentiment de honte et se pose principalement des questions sur elle-même, sur ce qu’elle devrait améliorer ou sur son incapacité. Le harcèlement peut être insidieux, invisible aux yeux des collègues. Dans tous les cas de figure, il ne faut pas rester seul. Il convient de ne pas se laisser faire grâce à un avocat spécialisé dans le harcèlement moral. Maître David Masson est un avocat du travail très réputé à Cannes. Il pourra par exemple alerter la hiérarchie pour un harceleur individuel, non mandaté par ses supérieurs, mais pourra également défendre et représenter la victime face à son employeur. Le problème majeur de la personne harcelée moralement est qu’elle n’est très vite plus en capacité de contrôler ses émotions, le stress généré la déstabilise à tout points de vue et elle a tendance à se replier sur elle-même et sur ses doutes. David Masson, expert en la matière, pourra soit trouver une solution interne à l’entreprise, soit porter l’affaire devant les différentes juridictions, en déployant l’arsenal juridique. Mais il est avant tout celui qui vous comprend et vous écoute en cas de harcèlement au travail !

Le harcèlement moral au travail en droit

Le code du Travail, le code Pénal et le statut général des fonctionnaires traitent de ce fléau. C’est dire combien le législateur a pris conscience des conséquences que ce genre de comportement peut avoir sur la vie d’un salarié qui en est victime. Pour autant, il est souvent difficile d’apporter la preuve du harcèlement moral au travail, qui revêt des formes très différentes et est commise par certains individus, mais peut également relever de violence dans la gestion de l’ensemble du personnel. Quelquefois, le but du harceleur est clair, comme par exemple isoler la victime, la pousser à la faute et à la démission pour éviter des frais de licenciements coûteux. Il peut aussi bien être le comportement déviant d’un individu par vengeance, par crainte d’être lui-même concurrencé, pour se mettre en valeur auprès de ses supérieurs, ou simplement gratuit, par perversité. Le harceleur peut revêtir tous les costumes, même celui de l’humour. Par contre les conséquences pour celui qui subit ses agissements sont toujours les mêmes : dégradation des conditions de travail, atteinte à ses droits et à sa dignité, dégradation de sa santé physique ou mentale, ou les deux, carrière professionnelle compromise et dans les cas extrêmes atteint à sa vie.