Nara, une ancienne capitale du Japon

Parmi les villes à visiter durant un séjour au Japon, Nara est une destination touristique idéale pour profiter d’un moment agréable. Elle est située dans l’île Honshu, au centre-sud plus exactement, dans la région du Kansai. Pendant le VIIIe siècle, de 710 à 784, elle fut la capitale du Japon. À cette époque,aussi appelée époque de Nara, l’impératrice Gemmei accédait au trône, et la ville était encore connue sous le nom de Heijö-kyö. Aujourd’hui, elle est la capitale d’une préfecture japonaise ayant le même nom, Nara. Plusieurs monuments et temples anciens sont présents dans la ville. Tel est le cas des 7 grands temples de Nanto, du sanctuaire shintôKasuga-taisha ; du Palais Heijö et encore bien d’autres. Dans le parc de Nara, vous pourrez apprécier le temple Köfuku-ji, le Bouddha en bronze du Tödai-ji, et même des cerfs errer par-ci par-là. Vous pourrez voir des magasins et des maisons traditionnelles, ou machiya dans le quartier touristique de Naramachi. Ceux qui aiment la nature et la promenade sont conseillés d’aller dans le jardin Isuien et la forêt primaire de Kasugayama, quisont les espaces verts de la région.

Les sources chaudes de Hakone

Hakone est un bourg du Japon. Cela veut dire que cette ville est l’un des quatre types de municipalités du pays. Située à l’Ouest de Tokyo, dans le parc national deFuji-Hakone-Izu, elle est une ville de montagne. Les touristes y viennent pour se reposer, pour les cures, ou pour visiter les parcs de la région. Hakone est surtout connue pour ses sources d’eau chaude ou onsen. Tel est l’exemple de TönosawaOnsen, ou encore de KigaOnsen. Ces sources d’eau chaude procurent détente et relax, ce qui explique son attraction du public. Une expérience à vivre durant un de vos séjours au Japon. Mais en outre, vous pourrez aussi faire d’autres activités, telle la visite du musée en plein air, du musée d’art Pola, ou du parc de la ville. Hakone offre aussi une vue panoramique sur le dominant volcan du mont Fuji par l’intermédiaire de la vallée d’Owakudani. Cette dernière est aussi réputée pour ses kuro-tamago. Ce sont en fait, des œufs cuits dans l’eau des sources chaudes locales. Une spécialité à savourer durant le voyage.

La petite île de Shikoku

Avec une superficie de 18 787 km2, il s’agit de la plus petite des quatre îles principales du Japon, et elle est la seule à ne pas contenir de volcan. La popularité de Shikoku repose sur son très ancien pèlerinage bouddhiste, en l’honneur de Köbö-Daishi, le saint fondateur de l’école bouddhiste Shingon. En fait, cela se résume par le tour de l’île à pied, et à s’arrêter dans 88 temples. Ce rituel, pratiqué par plusieurs Japonais, dure environ 2 mois. Dans Matsuyama, une grande ville de l’île, vous pourrez admirer le château féodal de Matsuyama et le DögoOnsen, un des plus anciens bains thermaux du pays. Des villages pittoresques et des ponts en lianes font par contre la réputation de la vallée d’Iya. Dans le Nord de l’île, vous pourrez apprécier le Shikoku mura de Takamatsu. C’est un parc architectural qui renferme des bâtiments traditionnels. L’île de Shikoku est une destination à ne pas rater s’il vous vient à séjourner au Japon.