Le reconstructible : un autre niveau de l’usage de la cigarette électronique

Contrairement à la cigarette classique, il y a une possibilité d’évolution de consommation lorsqu’on utilise la e-cigarette. En effet, auparavant, on se contentait de vapoter sans que l’on ait à se soucier des réglages de notre e-cigarette. Désormais la vape peut être personnalisée à volonté de sorte à nu procurer une meilleure sensation de vape aux vapoteurs. Aujourd’hui, nous nous focaliserons sur les matériels reconstructibles. En quoi ce type d’e-cigarette est-il plus avantageux que les autres ? Pourquoi ce type de vape est-il adulé par une catégorie de vapoteurs contrairement à d’autres ? On fait le tour des différentes manières de façonner les résistances d’e-cig dans cet article

comment fonctionne un atomiseur reconstructible ?

D’abord, il faut savoir que le principe de l’atomiseur reconstructible fonctionne de la même manière que les cléaomiseurs traditionnels. Tout d’abord, une borne va chauffer par l’électricité une mèche qui a été imbibée d’e-liquide. Mais là où la différence se remarque, c’est qu’au niveau des réservoirs, il n’y a pas de résistance de remplacement qui peut être reçu. Cependant, à l’apposé, ils sont fabriqués de sorte à ce que le vapoteur puisse lui-même installer la bobine et la mèche qu’il aura construite par ses propres soins. Dans le jargon de la vape, on appellera plutôt cette pratique le « build ».

Cependant, il faut savoir qu’il s’agit d’une pratique qui ne convient pas à tous les profils d’utilisateurs de la cigarette électronique. Cette pratique s’adresse à un public qui s’y connaît déjà un peu plus dans le monde de la vape. Donc, si vous êtes un débutant de la vape et que vous souhaitez progresser dans votre consommation, vous pouvez apprendre comment fonctionne une e-cigarette pour commencer. Une fois que vous auriez compris le fonctionnement des différents composants de la vape, vous serez en mesure de mieux comprendre les apports de l’utilisation d’un atomiseur constructible.

Pourquoi choisir le reconstructible ?

Dans cet article, on se consacre surtout sur les préalables requis pour une initiation à la vape reconstructible. Mais même si notre principal but n’est pas de vous convaincre à vous mettre au reconstructible, il reste tout de même important que vous sachiez quels sont les différents apports bénéficiés en choisissant le reconstructible.

En effet, il s’agit d’une expérience de vape qui est beaucoup plus riche qu’il n’y parait. Mais malgré son intérêt, passer par la case reconstructible n’est pas une case obligatoire pour tous lorsqu’on découvre le monde de la cigarette électronique.  C’est pour cette raison que l’on va passer en revue les différents avantages et les inconvénients de cette pratique. Un petit guide sur la cigarette électronique comme celui restera toujours pratique pour découvrir de nouvelles possibilités pour votre consommation. Voici ce que vous devez retenir sur les atouts et les limites du reconstructible.

Les avantages du reconstructible

Quand on se lance dans les atomiseurs reconstructibles, c’est principalement en vue d’effectuer des économies. En effet, on peut dépenser moins grâce au fait que l’on travaille directement avec les matières premières.

Mais le reconstructible permet surtout une vape sur mesure du fait que vous allez créer vous-même la résistance de votre matériel de vape. Cependant, il vous faut tout de même apprendre quelques astuces pour changer votre résistance de cigarette électronique en choisissant cette méthode de vape.

Un autre point intéressant du reconstructible c’est les multiples possibilités de montage que l’on peut effectuer. Pour chacun de vos montages, vous allez exploiter le potentiel maximum de votre batterie ainsi que de vos e-liquides.

Enfin, votre cigarette électronique de base sera toujours utilisable malgré les changements effectués. Votre matériel pourra ainsi bénéficier d’une plus longue durée de vie.

         Les inconvénients du reconstructible

Mais malgré les apports de ce type de vapoteuse, il reste tout de même plusieurs inconvénients qui se présentent. Tout d’abord, il faut savoir que choisir ce type de vapoteuse demande du temps.

La réalisation du montage ne se fait pas en quelques minutes, car ne serait-ce qu’un changement de cléaromiseur ordinaire nécessite pas mal de temps. Mais surtout, procéder à ce type de montage présente des risques. La moindre erreur de montage pourrait conduire à un endommagement de l’appareil. On notera surtout les problèmes de fuite sur un atomiseur reconstructible lorsqu’il manque de coton. Cela dit, afin d’éviter ce genre de situation, il reste recommandé de procéder à la maitrise de son atomiseur.

Le matériel nécessaire pour se lancer dans le reconstructible

Mais pour vous lancer dans le reconstructible, il vous faut bien évidemment le matériel approprié. Toutefois, n’hésitez jamais à consulter le descriptif de vos atomiseurs pour éviter de faire des fausses manipulations. Mais en règle générale, il vous faut au minimum une pince coupante ou n’importe quel outil qui vous permettra de couper avec davantage de précision les fils rigides. Une paire de ciseaux sera également utile lorsqu’il faudra couper des éléments qui sont peu accessibles sur votre matériel de vape. En outre, un tournevis qui pourra dévisser votre cigarette électronique sera également utile. Puis, pour terminer en beauté, il vous faudra du matériau capillaire ainsi que de fil résistif pour parfaire votre montage. Concernant ce dernier, les fils résistifs sont disponibles en étant déjà montés ou encore en rouleau, ce qui est d’ailleurs la solution préférée des adeptes du reconstructible.

Les autres accessoires qui peuvent faciliter la tâche

Pour parfaire le montage, il vous faudra également d’autres outils qui ne sont pas forcément obligatoires, mais qui vous faciliteront beaucoup la tâche. De ce fait, vous pouvez rechercher un ohm-mètre si la batterie de votre e-cigarette n’en dispose pas. Cependant, si vous souhaitez découvrir davantage concernant la vape, on vous recommande d’investir dans les kits mods qui disposent d’un écran indicateur d’informations. Pour finir, avant de procéder au montage, il est également nécessaire que vous fassiez nettoyer en profondeur vos atomiseurs. Cela peut se faire avec l’aide d’une brosse à coil ainsi que d’un nettoyeur à ultrason. En ce qui concerne les techniques de montage, n’hésitez pas à consulter internet pour suivre des tutoriels concernant le montage d’atomiseur reconstructible. Et surtout, tachez à bien vérifier le modèle de cigarette électronique dont vous disposiez pour éviter de vous perdre au montage. En effet, bien que le principe du reconstructible soit le même, il peut différencier d’un dispositif de vape à un autre.