Indépendants : simplifiez-vous la vie avec un outil d’aide à la facturation et à la comptabilité

Vous êtes auto-entrepreneur, freelance, artisan ou gérant d’une TPE ? Vous le savez, les paiements de vos clients doivent faire l’objet d’une facture en bonne et due forme. Oui, mais voilà, la comptabilité n’est pas votre fort et vous fait perdre du temps ! Facilitez-vous la tâche en choisissant un outil d’aide à la facturation ou une solution d’assistance comptable pour externaliser le règlement de vos prestations.

Quelles sont les règles à respecter en matière de facturation ?

La facturation constitue une obligation commerciale, juridique, comptable et fiscale inhérente à toute vente de produit ou service. Les factures sont établies au format papier ou électronique, en double exemplaire : un pour le client, et l’autre pour le suivi de votre comptabilité (à conserver 10 ans). La loi impose également une numérotation séquentielle par ordre chronologique, sans doublon ni interruption. Il est formellement interdit de modifier ou supprimer une facture.

Un certain nombre de mentions légales doivent figurer sur la facture :

  • date d’émission et numéro de la facture ;
  • vos coordonnées et celles du client ;
  • votre numéro SIRET et celui du client s’il s’agit d’un professionnel ;
  • votre numéro de TVA si vous y êtes assujetti ;
  • votre numéro de TVA intracommunautaire si votre client se trouve dans un autre pays de l’Union européenne ;
  • la désignation du produit ou service ;
  • le prix unitaire, le prix total hors taxes (HT) et toutes taxes comprises (TTC) ;
  • les réductions éventuelles ;
  • le délai de paiement ;
  • le taux de pénalités de retard et le montant de l’indemnité forfaitaire légale pour frais de recouvrement (40 €).

Si vous exercez sous le statut d’auto-entrepreneur, vous bénéficiez d’une exonération de TVA. Le montant TTC est dans ce cas identique au prix HT et vous devez ajouter la mention « TVA non applicable, art. 293 B du CGI ».

Toute erreur de facturation vous expose à des sanctions financières pouvant aller jusqu’à 75 000 €. La loi prévoit une amende de 15 € par mention manquante et un redressement fiscal égal à la moitié des sommes facturées.

Quel outil d’aide à la facturation choisir ?

Il est essentiel de tenir votre comptabilité avec un outil d’aide à la facturation fiable et organisé. L’utilisation d’un facturier papier représente une perte de temps et une source d’erreur de calcul. En outre, la dématérialisation des factures s’applique à toutes les entreprises, y compris les auto-entrepreneurs, depuis le 1er janvier 2020. Le recours à un traitement de texte ou un tableur permet une certaine automatisation, mais ne prend pas en compte les évolutions législatives.

Bien que non obligatoire, l’emploi d’un logiciel de facturation est donc vivement conseillé pour simplifier et sécuriser la réalisation de vos factures. On distingue deux types de solutions :

  • le logiciel de facturation « On premise » : directement installé sur votre ordinateur, il assure une meilleure stabilité, mais n’est pas accessible à distance.
  • le logiciel de facturation en ligne (mode « Saas ») : disponible via un espace sécurisé, il se met à jour automatiquement et permet l’accès aux données depuis l’importe quel appareil mobile connecté à Internet

Pourquoi et comment externaliser le paiement de ses honoraires ?

Élaboration des contrats, établissement des devis et factures, relance des impayés, déclaration de la TVA… Toutes ces tâches chronophages empiètent sur votre activité et diminuent votre rentabilité. Pour gagner du temps, vous focaliser sur des missions à plus forte valeur ajoutée et développer votre chiffre d’affaires, vous pouvez déléguer votre facturation à un prestataire spécialisé.

Fruit de la passion pour l’entrepreneuriat de deux financiers, Digiwork Solutions propose des services d’assistance comptable et administrative pour les indépendants. L’offre 100 % Cash assure notamment :

  • la rédaction et la signature électronique de vos contrats commerciaux ;
  • la validation et la facturation de vos prestations ;
  • le paiement comptant sous 24 h, quels que soient les termes du client.

Plus besoin d’attendre des semaines le règlement de vos factures, ni de relancer les mauvais payeurs ! En tant qu’intermédiaire, Digiwork s’occupe de tout, ce qui vous permet d’éviter les impayés et de maximiser votre trésorerie. Vous bénéficiez en outre d’une assurance RC professionnelle et d’un accès à la plateforme en ligne pour gérer votre activité où et quand vous le souhaitez.

Pour découvrir toutes les offres et simuler vos futurs revenus, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://www.digiwork-solutions.com/