Droit des sociétés et rôle des avocats

Au fur et à mesure que le volume d’informations va et vient, la protection des droits individuels des travailleurs est criée, et les activités commerciales des entreprises deviennent plus complexes, l’importance du droit des sociétés, qui régit les règles de la société, augmente. Dans ce contexte, quel rôle, les avocats, qui peuvent être les plus hauts avocats, devraient-ils jouer ?

Il existe deux types d’avocats impliqués dans les affaires juridiques des entreprises : « Le soutien extérieur à l’entreprise » et « le travail à l’intérieur de l’entreprise ». Le premier est un avocat d’un cabinet d’avocats qui a conclu un contrat de conseil avec une entreprise cliente. Souvent appelé « avocat conseil ».
En revanche, ce dernier est un soi-disant « juriste d’entreprise » (juriste d’entreprise) qui travaille comme employé ou directeur au sein du service juridique de l’entreprise.

Vous êtes un avocat dirigeant un cabinet d’avocats ou travaillant pour un cabinet d’avocats dirigé par un autre avocat. Nous recevons des honoraires de conseil réguliers en préparation de la préparation aux conseils juridiques des entreprises clientes. Il est courant que les contrats reçoivent des honoraires forfaitaires des clients, indépendamment de la consultation ou des problèmes juridiques. En outre, lorsque des problèmes juridiques se transforment en litiges, s’il est nécessaire qu’un avocat gère un procès, un nouveau contrat distinct du contrat de conseil est souvent payé et payé séparément.

Un avocat peut signer un contrat de conseil avec plusieurs sociétés et organisations en parallèle. En tant qu’entreprise cliente, vous pouvez obtenir des conseils objectifs du point de vue d’un  avocat gratuit.

Vous pouvez être moins impliqué dans les affaires juridiques et les problèmes de l’entreprise, et vous pouvez rencontrer un avocat qui n’est pas payé pour la consultation et qui ne prend que de l’argent. C’est à vous de choisir l’avocat avec lequel vous souhaitez travailler, mais vous devez être prudent lorsque vous choisissez votre conseiller.

D’autre part, les mandataires sociaux travaillent en interne pour gérer les problèmes juridiques et développer les règles internes nécessaires telles que les règles de travail tout en évitant les pertes et en poursuivant les bénéfices.
Vous ne pouvez pas demander la consultation d’une variété de clients, comme un avocat. Cependant, comme il est clair qui devrait priorisera la position et les intérêts, il est également utile de travailler sur le problème avec une pensée stable.

Un avocat interne qui peut envoyer des propositions juridiques après avoir connu la position sociale de l’entreprise et les circonstances internes peut être invoqué en interne comme une entité précieuse qui ne peut pas être remplacée.

Quel est votre rôle en droit des sociétés en tant qu’avocat conseil ?

Un avocat a la force unique d’une telle distance, car il est un « conseiller externe » pour les entreprises clientes.

En outre, le conseiller juridique, indépendamment des individus ou des sociétés, consulte les personnes impliquées dans des problèmes juridiques sous divers angles et recherche des solutions en tant qu’agents. En utilisant une expérience de travail aussi diversifiée en tant que juriste, il est possible de donner des conseils flexibles aux clients tout en les appliquant efficacement.

Il y a aussi le mot « petit yeux », et il est tout à fait possible de le remarquer pour la première fois parce que le client n’est pas impliqué dans les problèmes juridiques impliqués, mais dans une perspective distante et objective.

Même sans contrat de conseil, par exemple, un avocat externe peut procéder en tant qu’auditeur d’entreprise (administrateur externe) qui vérifie la structure de gestion tout en conservant un poste indépendant. Peu importe la façon dont les « auditeurs sont indépendants », si les auditeurs ne sont que des employés travaillant pour l’entreprise, ils peuvent ne pas être en mesure de contrôler strictement l’entreprise parce que la communauté du destin a tendance à correspondre aux intérêts. Les actionnaires, les partenaires commerciaux, les cabinets d’audit, etc.  Dans certains cas, des responsabilités efficaces peuvent être assumées en raison de la distance.

Quel est le rôle des affaires juridiques d’entreprise en tant qu’avocat d’entreprise ?

Les avocats internes ont pour mission claire de résoudre les problèmes légalement d’une manière qui profite à l’entreprise. Si vous avez un conflit d’intérêts avec une autre entreprise, vous pouvez immédiatement engager des négociations en tant qu’agent. L’avantage de connaître l’entreprise au quotidien est que la communication nécessaire pour résoudre le problème est rapide et fluide.

En outre, la personnalité de l’avocat de l’avocat est l’agilité d’obtenir une consultation immédiate en cas de besoin. Les « affaires juridiques préventives », dans lesquelles les employés prennent des mesures pour prévenir les problèmes juridiques et empêcher les entreprises de gaspiller une énergie inutile, ont également des atouts chez les avocats résidant dans les entreprises.

Pour les employés, un avocat de l’entreprise peut jouer un rôle comme un « temple en marche » qui fournit une consultation juridique immédiate. S’il s’agit d’un problème patronal-syndical, il est nécessaire de donner des conseils à partir d’une position équitable en tant que juriste, sans biaiser indûment l’entreprise.

Lorsqu’un avocat prend en charge le droit des sociétés, il peut accompagner de l’extérieur de l’entreprise ou de l’intérieur. Le soutien extérieur, comme les avocats-conseils, est traditionnellement très répandu, mais à mesure que la population nationale d’avocats augmente, la présence et le rôle des avocats d’entreprise augmentent également.