Découvrir les « grands » carnivores de Madagascar lors de vos séjours

Madagascar est réputé pour être une île paradisiaque. Mais mise à part les destinations de rêve, la Grande île offre une faune des plus uniques au monde. 90 % des espèces qu’elle abrite ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde. Cependant, à la différence de l’Afrique et des autres continents, il y a peu de carnivores sur l’île.

Le petit puma : Cryptoproctaferox ou fosa

Le fosa représente actuellement le plus grand mammifère féliforme et carnivore de Madagascar. Souvent comparé à un puma de forme miniature, il se caractérise par une longue queue, des oreilles arrondies telles celles d’une mangouste et un museau plutôt large et court. Il peut mesurer jusqu’à 1,5 m du museau au bout de sa queue et peser un peu moins de 9 kg. Les études montrent que les femelles sont néanmoins plus petites que les mâles.

Ils sont répartis dans les forêts aux quatre coins de l’île. Ils chassent principalement des lémuriens (une espèce de primate également endémique de Madagascar), mais aussi des tenrecs et des rongeurs, mais aussi des insectes et même des crabes. Cette espèce est classée en danger critique d’extinction par l’IUCN.

La galidie élégante avec sa queue annelée

La mangouste à queue annelée est la seule représentante de son genre (Galidia). Il s’agit d’une espèce endémique qui, même étant classée comme une espèce à préoccupation mineure par l’UICN, souffre de la destruction de son habitat par l’homme, mais aussi de la compétition avec d’autres animaux comme les chiens, les chats et également la petite civette indienne.

Comme son nom l’indique, elle présente une queue touffue rayée roux foncé avec des anneaux noirs mesurant 30 cm. Du museau à la base de sa queue elle fait environ 40 cm et son poids dépasse rarement 1 kg. Très agile et généralement terrestre, il se nourrit de petits mammifères, de reptiles, de poissons, mais aussi de fruits et d’œufs. Il n’est cependant pas rare de le trouver en train de nager dans les eaux stagnantes et courantes.

Le crocodile, le roi des eaux

Si le fosa ne représente aucun danger pour l’homme, ce n’est pas le cas des crocodiles de Madagascar, cousin du Crocodile du Nil de l’Afrique, ce reptile géant peuple les rivières, les fleuves et lacs de la côte ouest de l’île. Certains individus mesurent 5 mètres et peser une tonne. Ainsi, il remporte la première place du plus grand carnivore de l’île. Après la période de reproduction, une vingtaine d’œufs sont pondus par la femelle dans des trous allant jusqu’à un mètre de profondeur.

Dans de nombreuses régions de l’île, il est à l’origine de contes et de légendes. Il est même considéré comme animal sacré et à ce titre, des rituels lui sont consacrés. Normalement l’homme ne compose pas son régime alimentaire, cependant, gare à ceux qui s’aventurent sur leur territoire. Néanmoins, les crocodiles sont élevés pour leur peau très rare et leur viande succulente.