Cultiver le bien-être au travail : Quelles alternatives ?

Une personne souffrant de mal-être au travail est beaucoup moins performante et productive qu’une personne qui se sent bien dans sa peau. Cela n’est plus à prouver ! De ce fait, c’est la culture d’entreprise qui favorise le bien-être et qui  permet un cadre propice au travail.

Les managers doivent trouver les bonnes alternatives pour cultiver le bien-être dans leurs entreprises. Les moyens sont nombreux. Découvrez dans la suite de cet article les différentes solutions possibles pour instaurer une démarche active de bien-être au travail.

Aider les collaborateurs à profiter de leurs pauses

Après de longues heures de travail, une pause s’impose. Ce moment de repos peut être utilisé pour boire un café ou un jus. Certains manages vont plus loin pour aider leurs collaborateurs à profiter pleinement de cette pause.

Les séances de massage assis en entreprise sont une excellente idée pour permettre aux salariés de se ressourcer et de se reposer. Cette solution est très bénéfique car elle permet à la personne de retrouver son équilibre entre son corps et son esprit et de renouveler son énergie.

De plus, le massage assis en entreprise est très prisé pour son effet relaxant qui se ressent immédiatement. Pour rendre les temps de pauses plus efficaces, certains managers installent au sein de leurs locaux professionnels des espaces conviviaux et agréables. De tels espaces sont  conçus pour laisser libre court à ses pensées et vider son esprit.

Le télétravail : une solution pour le bien-être du salarié

Lorsque la présence du salarié n’est pas obligatoire, travailler chez-lui constitue une solution efficace pour le mettre à l’aise et améliorer son bien-être. Ainsi, il pourrait trouver l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Le collaborateur est soumis à moins de stress et de tensions. De ce fait, travailler dans un cadre familier favorise la productivité et la concentration.

Organiser des team-buildings et des afterworks

Sortir entre collègues de travail est une solution très bénéfique. En effet, lors de ces sorties les tensions sont atténuées et il est possible de voir de nouveaux liens se tisser entre les collaborateurs.  Se voir dans un cadre non professionnel et discuter de plusieurs sujets loin des tensions et du stress du travail permet de nouer des liens plus solides et de renforcer l’esprit d’équipe. Tel est l’objectif des afterworks et des team-buildings.

Un management d’écoute et non un management par la terreur

Pour un salarié, le manque de considération et la communication trop autoritaire sont parmi les sources majeures de stress et de mal-être au travail. Manager par la terreur est aussi un grand problème dans la gestion des ressources. En effet, les collaborateurs travailleront la peur au ventre. Bienvenue aux burn-out et arrêts de travail successifs ! Un management qui ses base sur la communication horizontale, l’échange et l’écoute est la solution la plus efficace. Ainsi, les salariés se sentent valorisés. De plus, leurs retours et leur avis sont pris en considération. C’est un élément qui peut favoriser la motivation chez les collaborateurs. Prendre en considération les propositions des salariés développe leur sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Améliorer la qualité de vie au travail

Les managers sont de plus en plus nombreux à se soucier de la qualité de vie au travail. De ce fait, de nouveaux postes fleurissent tels que le happiness officer ou manager du bonheur en français. Ces postes nécessitent à la fois des compétences en communication et en gestion de ressources humaines.  Leur mission consiste à procurer un environnement de travail sain et productif.  Ainsi, il est possible de cultiver le bien-être au travail.